La nouvelle formule « de base » du contrat de séparation des biens